BRITISH OU SCOTTISH

Le BRITISH SHORTHAIR est une race de chat originaire de Grande-Bretagne. Ce chat de taille moyenne à grande est caractérisé par sa tête très ronde et ses grands yeux ronds.

Le SCOTTISH FOLD et le HIGHLAND FOLD sont deux races de chats originaires d’Écosse, qui se caractérisent par des oreilles repliées vers l’avant (fold signifiant « pli » en anglais).
Le nom de Highland Fold est donné à la variété à poils mi-longs tandis que la variété à poils courts est appelée Scottish Fold.
Il est interdit d’accoupler deux Scottish Fold.

Voir lien: http://www.femmeactuelle.fr/animaux/chiens-et-chats-de-race/chats-de-race/le-scottish-fold-00311

Depuis septembre 2009, tous les chats issus d’un parent Scottish Fold (oreilles pliées) et d’un British seront nommés sur leur pédigrée loof  » Scottish Straight » quand les oreilles sont droites ou  » Scottish Fold » pour les oreilles pliées.

EXTRAIT DU LOOF

ORIGINE DU SCOTTISH

L’histoire des Scottish et des Highland commence dans les années 60. Mary et William Ross, berger, remarquent dans une ferme écossaise une chatte aux oreilles pliées vers l’avant appelée Suzie. En 1963, les Ross font l’acquisition de Snook une femelle blanche, fille de Suzie. Avec elle débute le programme d’élevage des Scottish Fold qui consista à marier les descendants de Susie avec des British Shorthair. Les British étant régulièrement croisés avec des Persans, certains chatons, appelés Highland, naquirent avec le poil long. En 1971, le GCCF, grand club félin anglais, soupçonnant à tort que les oreilles pliées pouvaient engendrer des problèmes d’audition, décida de ne plus reconnaître les Fold. Néanmoins, des Fold avaient eu le temps de partir pour l’Europe continentale et les Etats-Unis où ils connurent un franc succès.

LE SCOTTISH

Le Scottish et le Highland Fold sont des chats tout en rondeur. La tête est large avec des contours arrondis quel que soit l’angle sous lequel on la regarde. Le nez est court et large avec une bonne incurvation. Les yeux sont grands et ronds. Larges à la base et plutôt petites, les oreilles, pliées vers l’avant, respectent l’arrondi de la tête. L’encolure est courte, le corps puissant et large. Les pattes sont fortes. Epaisse à la base, la queue est moyennement longue. Flexible, elle ne doit présenter aucune soudure des vertèbres quand elle est manipulée. Chez le Scottish Fold, la fourrure est courte, dense et double avec un sous-poil épais. Chez le Highland Fold, elle est mi-longue et soyeuse avec un sous-poil épais. Une collerette et des culottes bien fournies sont appréciées. Toutes les couleurs sont acceptées.

ORIGINE BRITISH

Quand en 1871 à Londres, une chatte British Shorthair bleu tabby remporte la toute première exposition féline, ce n’est pas tant le travail des éleveurs qui est récompensé que l’œuvre de Dame Nature : elle avait façonné un chat parfaitement adapté au rude climat des Iles britanniques grâce à sa fourrure laineuse et quasi imperméable. La première Guerre Mondiale faillit sonner le glas de cette race magnifique. La famine qui frappait les hommes toucha aussi leurs chats qui furent presque tous décimés et il fallut introduire des chats sans pedigree pour reconstituer la race. Cet ajout eut pour effet d’affiner les British. Les éleveurs eurent recours au Persan pour « arrondir » leurs chats, ce qui introduisit du même coup le gène « poil long ». Longtemps, ces British à poil long furent cachés mais ils sont aujourd’hui reconnus sous le nom de British Longhair.

LE BRITISH

Le British est un chat de taille moyenne à grande, construit tout en rondeur. Sa grosse tête ronde est éclairée par deux grands yeux, ronds eux aussi et très expressifs. Les oreilles sont plutôt petites et bien espacées. L’encolure est trapue et courte. Le corps, semi-cobby, est puissant et musclé avec des épaules et des hanches larges et rondes. Les pattes sont solides et fermes, la queue plutôt courte et arrondie à l’extrémité. Chez le British Shorthair, la fourrure est courte, dense et dressée, avec un sous-poil important. Parfois les poils s’entrouvrent comme les brins d’un tapis de laine. Chez le British Longhair, la fourrure mi-longue a la texture du mohair. Elle est plus fournie sur la collerette et l’arrière des pattes. L’introduction de Persan chez le British a favorisé l’émergence du bleu alors très populaire. Aujourd’hui, toutes les couleurs sont reconnues.

Alyse Brisson une juge réputée et aussi reconnue pour son élevage d’Abyssins ainsi que ses livres résume l’histoire du Scottish:

Le scottish, au départ, est un chat britanique, ou plutôt écossais, aux oreilles pliées. Sélection logique : scottish mariés aux british ou autres chats insulaires. Puis le GCCF (Governing Council of the Cat Fancy) s’aperçoit qu’il y a de gros problèmes et ne le reconnait plus. Des folds partent aux Etats Unis où ils sont alors sélectionnés avec, entre autres des persans (exo) ou des american shorthair. Les folds reviennent en Europe où ils sont appréciés. Le LOOF préconise le mariage avec des british puis l’impose. Suite à une étude à l’ENVA (école nationale vétérinaire d’Alfort) il est déterminer que le patrimoine génétique des scottish et des british est très proche, et que seul le gène fold semble les séparer. Il est alors décidé que les scottish straight ayant au moins 18 ascendants british sont enregistrés comme british au livre d’origine. Les éleveurs qui avaient fait leur possible pour travailler directement les scottish sans british, et ayant déjà des « scottish straight » se retrouvent lésés ! Les éleveurs de british trouvent anormal le fait qu’un chat ayant autre chose que des british dans leur ascendance puissent être enregistrés comme british ! Voilà en gros, l’histoire du scottish.

QUELQUES COULEURS UNIS

chocolat, lilas, fawn, cinnamon, noir, bleu, roux, crème